Histoire d’un switch ou comment je suis « passé » sous Mac OS X
Dr Jean-Pierre THELEN - 25/02/2010

Ce site est consacré à la Cartographie de l'Information en Médecine, pas à Mac OS X. Pour autant, la plupart des logiciels évoqués sont des produits fonctionnant sous ce système d'exploitation.

Voici pourquoi, en quelques lignes...

Une longue histoire

Je me suis équipé, pour la première fois d'un ordinateur PC, lors de mon installation, en 1991. De l'informatique je ne connaissais rien.

Ce portable IBM, était un 386 SX 15 mHz équipé de 2 Mo de mémoire vive et d'un disque dur de 40 Mo (si ma mémoire ne me trahit pas). Il était équipé d'un DOS 5.0, c'est tout.

Après une période d'interrogation, j'ai bénéficié, comme beaucoup, de l'aide d'un ami (merci à toi Dominique) qui m'a prodigué quelques conseils et offert quelques disquettes qui m'ont bien dépanné...

C'est ainsi que j'ai découvert Windows 3.0 dont l'interface graphique m'a enthousiasmé .

Le temps a passé, mes connaissances techniques ont évolué, au rythme des essais et des erreurs certes formatrices, mais parfois plus que désagréables.

D'autres PC de bureau ont suivi ensuite...

Une insatisfaction

J'étais satisfait des machines qui évoluaient d'année en année, ébloui des puissances processeur et du potentiel promis, mais je l'étais beaucoup moins du système d'exploitation Microsoft ...

Il faut dire que j'avais tendance à beaucoup charger mes machines et, cela, Windows le tolérait assez mal.

Au bout du compte, j'en suis arrivé à la conclusion que les différents Windows que j'ai pu utiliser, s'ils sont agréables avec une interface graphique léchée, sont assez instables, avec, en particulier, une gestion archaïque de la mémoire vive. Au bilan, des dysfonctionnements fréquents, difficiles à identifier, voire un "écran bleu de la mort", avec, au mieux un redémarrage chaotique, au pire, la réinstallation du système.

Un jour, à l'époque de Windows 95, j'ai appelé la Hot Line Nec. L'affirmation de mon interlocuteur avait de quoi surprendre: "Windows 95 est un très bon système d'exploitation, à condition de ne rien rajouter "... Laconique.

Bref, Windows a, de tous temps été pour moi l'occasion de passer de très longues heures derrière le capot et le désir, de plus en plus preignant, d'une informatique plus sereine s'est peu à peu exprimé.

Une alternative, Linux

Je me suis vite intéressé au phénomène Linux... Mettre à disposition un système d'exploitation performant et gratuit, c'était une idée géniale!

Ma première démarche fut de commander une distribution Redhat, que je n'ai jamais pu installer.

Quelques mois plus tard, la difficulté insurmontable pour moi du repartitionnement du disque dur résolue j'ai installé, enfin, ma première distribution Linux, une Mandrake, je crois.

Je ne suis, toutefois, pas allé très loin. Superbe, mais compliqué...

Linux est très certainement l'un des système d'exploitation les plus stables. Gratuit, il donne accès à une immense logithèque, elle aussi, gratuite. Mais l'installation n'en était pas simple (cela a beaucoup évolué aujourd'hui), son usage impliquait d'investir du temps (c'est toujours vrai), et l'accès aux logiciels du commerce était des plus réduits.

La décision

Le chemin était encore long pour tenter l'aventure de Mac OS X.

Je me sentais au-dessus d'un système qui me paraissait réservé aux novices... De plus, philosophiquement, un système d'exploitation propriétaire et l'impossibilité de choisir ma machine hors Apple ne me convenaient pas.

Des amis avaient acheté un Mac. Ils m'en ont parlé, me vantant le confort d'utilisation Mac OS X.

Quand mon fils a décidé de s'acheter un portable, je lui ai proposé d'essayer. J'ai pu tester cet OS différent de près et entendre son avis.

Les jours passant, l'envie de goûter à Mac OS X est devenue de plus en plus forte. Après une réflexion approfondie sur l'intérêt d'acheter un Tablet PC, j'ai fini par acheter un MacBook que je me suis empressé d'équiper de ... Windows XP (avec un virtualisateur Parallels Desktop), on n'est jamais trop prudent. Nous étions en septembre 2007.

Un bilan plus que positif

La stabilité du système est excellente. Certes, certains logiciels sont encore instables... Mais ces plantages sont sans conséquences. Dans le pire des cas, si l'ordinateur "gèle", je l'éteins et je le redémarre.

Mac OS X présente une sécurité d'emploi exceptionnelle :

  • le système de journalisation permet de repartir comme si de rien n’était,
  • un système de sauvegarde installé avec l'OS, Time Machine, permet, pour peu qu'on installe un disque dur externe, un backup toutes les heures, à partir duquel on peut réinstaller en deux ou trois heures une machine identique à ce qu'elle était au départ (logiciels et documents compris). Cela m'est arrivé: un crash physique de mon disque dur et plus rien en quelques secondes. J'ai régénéré le contenu de mon disque dur très rapidement sur un ordinateur de prêt et j'ai pu continuer à travailler,
  • la possibilité de démarrer l'ordinateur à partir d'un disque dur externe. On crée une image disque et on démarre à partir de là. J'ai une telle image sur un petit disque dur externe que j'emporte toujours avec moi, histoire de pouvoir continuer à travailler, même si mon disque interne crashe... et cela me permettrait, aussi, de travailler à partir de n'importe quelle ordinateur Apple à processeur Intel, sans avoir à installer quoi que ce soit dessus...

Mac OS X est très confortable .

L'installation des logiciels simplissime , mais aussi la conception même de nombre de fonctions du système d'exploitation rendent la vie plus facile , augmentant, proportionnellement la productivité... Ainsi Spotlight qui permet de retrouver en une poignée de secondes le moindre document de son disque dur. Je n'ai pas trouvé pareil outil, en tous cas sous Windows... Dans un précédent poste, j'avais demandé à recevoir ma messagerie professionnelle sur mon Mac, à domicile. Au travail, lorsque je recherchais dans ma messagerie, je le faisais sur mon MacBook, quitte, ensuite, à répondre depuis mon poste PC.

L'autonomie d'un portable Apple, n'a que peu à voir avec un portable PC de prix équivalent . Mon MacBook a 6 heures d'autonomie, sauf lorsque je travaille sous Windows XP. Dans ce cas je ne dépasse pas les 2 heures....

Alors Apple, plus cher?

Je ne crois pas, si on compare tout... Un MacBook "bas de gamme" 13 pouces tel que je l'ai acheté en 2007 revenait au même prix qu'un ultraportable 12 ou 13 pouces, de caractéristiques équivalentes ... Les logiciels Mac OS X sont à des prix très corrects, pour les plus courants avec, souvent la possibilité, pour quelques euros de plus de disposer d'une version familiale 5 postes. A l'inverse, des logiciels comme la suite iWork, s'ils ont un prix correct, sont mis à jour tous les ans, sans qu’un prix "mise à jour" existe... Au final, les prix sont à peu près les mêmes. Seul bémol, il y a, je pense, moins de freewares à disposition, encore que...

Une logithèque moins fournie?

Certes, moins de logiciels ont été portés sous le système Mac, avec souvent des versions moins complètes (c'était le cas avec MindManager 7, mais ne l'est plus avec la version 8). L'inverse se voit aussi ... Novamind est, au départ, un logiciel Mac, porté, ensuite, sous Windows. Si les fonctionnalités en sont équivalentes, ou à peu près, la version 4 est plus "léchée" sous Mac que sous Windows. Et puis certains de mes logiciels préférés n'existent pas sous Windows (Curio, pour ne citer que lui).

Seul vrai problème, l'obligation d'acheter un ordinateur de marque Apple : promesses de fonction différentes, et d'évolutions géniales, où chasse gardée, source de profit? Garantie d'exister face au géant de Redmond? Je ne sais que répondre.

Non, décidément, après plus de 2 ans d'utilisation, je n'ai aucun désir de revenir en arrière . Le confort et la sécurité... Au jour d'aujourd'hui, je n'ai pas trouvé mieux.

A si seulement Linux...



Pour consulter la carte au format flash, cliquez sur l’image


Pour télécharger la carte dans les formats suivants, cliquez sur le lien correspondant:
Au format PDF
Au format MindManager

Pour consulter la carte en version Novamind, la télécharger en format natif, jpg ou pdf:
Cliquez
ici