Evernote pour gérer ses cartes mentales
Jean-Pierre THELEN - 10/09/2014
J'ai créé un compte gratuit Evernote en 2008, mais je l'ai, finalement, peu utilisé. J'avoue que je n'en percevais l'intérêt que d'une façon assez limitée et, pendant très longtemps, je ne m'en suis servi que pour stocker des pages Web.

Cette année, j'ai décidé d'y regarder de plus près et j'ai trouvé, sur le net, une multitude d'articles sur le sujet, le plus souvent très enthousiastes.

J'ai donc décidé d'y stocker toute ma documentation, et, notamment, mes cartes mentales.
La limite des 40 Mo de documents mensuels de la version gratuite, j'ai pris un abonnement au tarif de 40 € par an. Je peux, maintenant, ranger 1 Go par mois de documents divers.

Après quelques semaines d'utilisation, le bilan en est extrêmement positif, pour un coût modéré.
Stacks Image 232

Documents ou sources:



Evernote offre une multitude de possibilités pour intégrer notes et documents de toutes natures.

Si je souhaite conserver une page web, différents outils sont à ma disposition.

Sur Mac et avec Firefox (mais des outils semblables sont utilisales sous Safari ou Chrome), je peux capturer des pages web via Evernote Web Clipper qui me propose de récupérer, au choix l'article, une sélection, la page web ou le lien. Une alternative intéressante mais qui ne fonctionne pas à tout coup, passe par l'usage de Clearly, qui récupère l'article et en améliore la lisibilité, un peu à la manière de Readbility. Shareholic est une autre alternative qui permet des captures d'écran et l'envoi vers différents services dont Evernote.

Je peux aussi scanner mes documents. Mon imprimante Canon Pixma ou des logiciels comme PDF scan me permettent d'envoyer le fichier produit, directement vers Evernote.

Une possibilité super-intéressante est aussi offerte par le logiciel lui-même: l'envoi sur une boite spécifique. Cela me permet, par exemple, de transférer mes mails professionnels et les documents joints, directement dans Evernote. Mais, je peux, aussi, taper, directement, une note dans le logiciel et y intégrer images et fichiers

Cartes:



L'intégration d'une carte heuristique peut se faire comme un fichier joint. Ainsi, toute carte peut être intégrée dans ma note, quel que soit le logiciels qui a servi à la créer. Elle n'est, évidemment, pas lisible si je ne dispose pas du logiciel.

Je prend donc la précaution, à chaque fois, d'exporter le fichier au format PDF, mais aussi Freemind (un fichier au format OPML est une alternative intéressante). Cette pratique présente plusieurs avantages: une lecture de la carte sur touts les supports avec une bonne pérennité dans le temps, la possibilité de l'éditer avec le logiciel d'origine, ou, à tout le moins, de le faire avec un format plus universel.
Stacks Image 233

Rangement:



Evernote, c'est la possibilité de ranger tous mes documents dans des carnets et des piles de carnets, de les partager (partage public ou à destination d'une liste de contacts). C'est aussi la possibilité de les taguer (comme dans la dernière version de Mac OSX). De cette façon on retrouve quasi-intantanément les documents. Grâce à ces tags, un déplacement d'un carnet à un autre, une épuration et une sauvegarde des documents anciens sont, grandement, facilités.
Stacks Image 234

Bilan:



Au final, un outil formidable qui permet vraiment beaucoup de choses.

Côté pile:

Je crée des notes comportant plusieurs fichiers réunissant pour ce qui me concerne, mes cartes, leur(s) source(s), dans un format d'éditionet de lecture pratique et, je l'espère, pérenne. Cette possibilté d'associer des fichiers est très polyvalente (on pourrait, par exemple, gérer tous les éléments d'un projet dans une seule note). L'accès en est immédiat, comme le rangement. Plus rien ne traine sur mon bureau... Je peux accéder à mes documents depuis tous mes appareils (Macbook, iPad, iPhone, et même mon ordinateur professionnel sous Windows via mon butineur internet)
Le coût de l'abonnement est modéré et le partage des documents est facile.

Coté face:

Je ne vois vraiment rien à dire...