Concept map et mind map : même combat ?

Des nombreuses représentation graphiques de la pensée, deux sont très largement utilisées. Cet article, lu dans le remarquable blog « Lettres et cartes heuristiques » permet, simplement, d’en comprendre les différences essentielles.
Deux visions pour deux utilisation... Cet article nous permet, très simplement, de comprendre la différence d’approche entre les deux représentations.



La Mind Map, c’est un sujet principal au centre de la feulle et une lecture du centre vers l’extérieur, dans le sens des aiguilles d’une montre, d’éléments liés par une hiérarchie temporaire et arbitraire, où la couleur et les images ont un rôle prépondérant. Cette représentation, formalisée par le psychologue anglais Tony BUZAN dans les années 70, aide à une collaboration harmonieuse cerveau droit (image, imagination, créativité ), cerveau gauche (logique, linéarité, mots) et renforce ansi le potentiel de mémorisation du cerveau.



La Concept Map est une représentation graphique des concepts et des liens qui les unissent. Il n’y a pas de « coeur de carte ». Plusieurs concepts de premier niveau peuvent co-exister sur la carte, reliés par des liens portants eux-même un mot et dont la lecture est plus complexe. Nés aussi dans les années 1970, d’après les théories de Joseph NOVAK, ils sont utiles pour comprendre un phénomène plus que pour le mémoriser. Dans ces schémas, aussi, la couleur et l’image peuvent aider à la compréhension de l’ensemble.

Pour ce qui me concerne, j’utilise surtout la Mind Map (95% des cas), que je trouve plus facile à réaliser et à mémoriser mais lorsque j’ai besoin de comprendre très précisément un phénomène, je privilégie la Concept Map...
blog comments powered by Disqus