Le point, après quelques semains d'utilisation de MindManager 9 pour Mac

Après avoir bien râlé, j'ai craqué. Et oui, bien sûr, j'ai mis à jour vers la version 9 pour Mac de MindManager!

J'aurais peut-être dû attendre un peu... Elle était, au début du mois, 20 € moins cher. Mais c’est fait...

Il est vrai que certaines fonctionnalités étaient, sur le papier, très alléchantes.

J'ai testé, je ne m'y suis pas, totalement, retrouvé. Tout de même, quelques plus indéniables, mais chers payés, qui ont fait pencher la balance. A moins que ce soit mon côté geek?
Se rapprocher de la version Windows

Le but affiché de cette version Mac est le rapprochement avec la version Windows. Elle s'en rapproche, effectivement, mais par toutes petites touches.

Malheureusement, certaines fonctionnalités communes ne sont pas toujours aussi abouties qu'on pourrait être en droit de l'attendre. Ainsi des exportations qui ne sont pas toujours à la hauteur. Je reste, cependant, humble dans la critique, car je n'ai pas tout testé et je n'ai pas essayé la version 9 pour Windows, mais, à la lecture de quelques tests, cette dernière semble mieux finie.

Reste, et c'est très certainement la raison de mon affection pour MindManager, une ergonomie sans pareil, en tous cas pour les fonctions de base. En prise de notes directe, je ne peux pas m'en passer.



Des améliorations notables


Mind Manager voit son ergonomie améliorée. Une barre de mise en forme apparaît qui permet l'accès rapide à des attributs essentiels comme les polices ou les entourages. Plusieurs inspecteurs peuvent, enfin, être ouverts en même temps.



La saisie rapide, je n'en voyais pas trop l'utilité, mais elle s’est, rapidement, imposée à moi. Mode dédié au brainstorming, je m'en sers pour résumer mes articles de FMC. C'est beaucoup plus confortable et rapide que l'insertion directe, quand le corps de l'article est collé dans les notes. Sûrement LE MOTIF principal de mon achat.



Le mode diapositive était, pour moi, un grand espoir. Il est utile, mais... Le simple mode présentation de Mind Manager 6 Pro pour Windows était pourtant satisfaisant. Pourquoi ne l'a-t-on pas porté sous Mac?



L'exportation autonome vers Pages, Word, Keynote et Powerpoint permet, enfin, de s'affranchir d'internet. Il n'en est, malheureusement, pas de même pour l'export de la présentation flash.

Le verrouillage par mot de passe n'était pas fonctionnel, sur mon poste, dans la version 8. Il l'est, enfin, devenu.

La bibliothèque d’images a évolué vers un format commun Mac et Windows. Tant mieux. Les anciens cliparts au format pdf passaient mal sous Windows. Reste que ces cliparts paraissent moins polyvalents et plus orientés entreprise.

Du chemin reste à parcourir

Il reste, tout de même, pas mal de chemin à parcourir pour faire évoluer cette version Mac de MindManager. Toujours pas d'export HTML au format carte. Vraiment, vraiment très dommage.

Les diaporamas sont loin d'être parfaits. Un problème de mise en page fait que la diapo est rarement centrée et à la bonne taille. Certes, on y arrive en jouant des raccourcis F4 et F5, c'est un peu laborieux et ça ne permet pas un déroulé harmonieux de la présentation. Si la carte est relativement simple, tout se passe, quand même, globalement bien.

L'exportation des diapositives n'est pas, vraiment, à la hauteur, en PDF. La carte est décentrée et apparaît, toute petite en coin de page... Je n'en vois pas l'utilité. Le même export marche bien , par contre en format image, mais diapositive par diapositive. Et si je veux réaliser un export PDF, je dois ouvrir mes images avec Aperçu, puis les concaténer avec un logiciel comme PDF toolkit. C'est un peu laborieux mais ça fonctionne. Ca permet, en tous cas d'imprimer une partie de la carte... Ce qu'autorisait, déjà, la version 6 Pro pour Windows, bien plus facilement (2006!).

Petit regret en export « images »: l'absence d'export sur fond transparent comme l’autorise Novamind et qui permet d'inclure la carte d'une façon plus esthétique dans une diapositive Powerpoint, par exemple.

L'export vers les logiciels de PréAO fonctionne diversement. Sous Keynote, on a vite des problème de mise en page. On doit pouvoir régler ça à la base en ne chargeant pas trop les branches. Sous Powerpoint, le peu de tests que j'ai fait a donné des résultats très bizarres.

Pas de problème, en revanche pour l'export Pages ou Word. Peut-être serait-il souhaitable d'avoir la main sur la taille des caractères à l'exportation, car les notes se retrouve en plus petit caractère que les sujets, ce qui n'est pas très heureux. MyThoughts fait bien mieux sur ce point précis.

J'ai l'impression que l'usage de certains raccourcis s'est un peu dégradé comme F3, par exemple. Je suis systématiquement obligé de cliquer sur F4 pour centrer mon sujet et d'agrandir ensuite la carte. Je n'ai pas le souvenir que le logiciel se comportait de cette façon sous sa version 8.

Un bug un peu gênant, également, (ou peut-être s'agit-il d'un parti pris): l'impossibilité d'imprimer en mode plan, en orientation portrait. De fait, lorsque je veux imprimer sous ce mode, j'exporte, systématiquement sous Omnioutliner. Dommage...

Un prix trop élevé

J'en avait parlé dans mon précédent post. La mise à jour est trop chère au regard des améliorations apportées. Je veux bien payer, mais pour quelque chose. Là, si Mind Manager me paraît au-dessus du lot question ergonomie de base, ça n'est déjà plus le cas sur certaines fonctions avancées (comme lors des diaporamas).

Conclusion

MindManager qu'il soit pour Mac ou pour Windows est un grand logiciel de mind mapping. Il est très orienté entreprise et ses tarifs sont en rapport.

Ce positionnement stratégique montre vite ses limites: le mind mapping est encore mal connu. Sa pénétration dans le monde de l'entreprise a besoin d'être impulsée par les achats individuels.

Si Mindjet veut toucher les particuliers et les fidéliser, l'intérêt serait grand de revoir sa politique tarifaire. Pourquoi pas un prix différent pour le particulier et pour l'entreprise? Pourquoi pas aussi une version de base et une version pro?

Mais il faudrait aussi que Mindjet propose une version Mac mieux finie, plus ergonomique dans ses fonctions avancées, et plus proche de Windows dans ses performances globales.

blog comments powered by Disqus